AUTEURS ARTISTES

< RETOUR
Prosper Mérimée

Issu d’une famille bourgeoise proche des élites du pouvoir, Prosper Mérimée est né le 28 septembre 1803 à Paris. Très tôt, ses parents s’attachent à lui offrir une solide éducation, le baignant dans l’univers intellectuel et artistique dans lequel ils évoluent. Le jeune Prosper se montre d’ailleurs doué pour la musique, l’histoire, la philosophie et aussi pour la pratique des langues étrangères.

Après des études de droit, Mérimée commence une carrière dans l’administration, fréquentant différents ministères, et devient, à l’âge de 31 ans, inspecteur général des Monuments historiques. Dès lors, il parcourt la France en compagnie d’architectes (on pense aux travaux de restauration néogothiques de Viollet-le-Duc), tout en s’adonnant avec passion à l’écriture de nouvelles (La Vénus d’Ille, 1837).

En 1844, Prosper Mérimée est élu à l’Académie française, ses écrits très appréciés lui ayant permis d’obtenir une certaine célébrité littéraire. Proche de la famille Bonaparte – il s’est lié d’amitié avec la future impératrice Eugénie – il devient sénateur en 1853. Désormais, il fréquentera assidûment les salons du Second Empire où se jouent les intrigues du pouvoir.

Prosper Mérimée meurt à Cannes, quelques jours après la reddition de Napoléon III à Sedan, le 2 septembre 1870. En 1875, Georges Bizet adaptera la nouvelle de Carmen en un magnifique opéra qui reste l’un des plus joués au monde.

Prosper Mérimée
Publié chez Mazeto Square

La Chambre bleue

6,00 €Prix

© 2009-2019 by Mazeto Square | Mentions légales