© 2009-2019 by Mazeto Square | Mentions légales

Présentation

Dans la glorieuse histoire des écuyers célèbres, La Guérinière mérite la place d’honneur: non que l’on ne puisse trouver, parmi ceux qui l’ont précédé ou suivi, un théoricien plus savant ou un praticien plus habile; mais nul n’a eu sur l’enseignement de l’équitation en France une influence comparable à la sienne. Et pourtant, si nous avons tous entendu parler de La Guérinière, combien peu d’entre nous ont lu l’École de cavalerie!

Il est vrai que les éditions de cet ouvrage ne sont pas très répandues, et qu’en outre, ceux qui ont la chance d’en posséder un exemplaire ont pu être rebutés, lorsqu’ils en ont entrepris la lecture, par les nombreux sujets accessoires qu’a traités l’auteur. En somme, c’est seulement dans une centaine de pages qu’il faut chercher la doctrine de La Guérinière.

C’est cette sélection qu’il nous a paru intéressant d’opérer dans le texte de l’École de cavalerie, afin d'en rendre l'étude plus facile et plus attrayante, au travers de ces pages choisies.

Quant aux notes qui accompagnent le texte, nous n’avons eu en les rédigeant d’autre but que de mieux faire voir combien les traditions classiques sont étroitement liées aux pratiques les plus modernes de l’équitation.

 

Caractéristiques

Auteurs : François Robichon de La Guérinière ; George de Lagarenne

Paru le : 04/07/2016

Collection : Le pied à l'étrier (1)

ISBN : 9782919229406

Format : 17 x 24 cm

Nombre de pages : 128

A la française : Pages choisies de l'Ecole de cavalerie

UGS : 9782919229406
24,00 €Prix
  • La collection Le pied à l’étrier vous propose de redécouvrir les écrits de ceux qui ont marqué de leur excellence, l’histoire de l’équitation française.

     

    De tout temps, nombreux sont les écuyers qui ont voulu transmettre par écrit le fruit de leur expérience acquise au contact du cheval. Ces manuels d’équitation nous en apprennent beaucoup sur les besoins équestres selon les époques : hier, il fallait développer la cavalerie militaire, alors qu’aujourd’hui nous pratiquons une équitation de loisir. Malgré cela, les grands préceptes qui régissent l’équitation classique française n’ont presque pas évolué. Dès l’origine, l’homme de cheval éclairé avait su comprendre l’essentiel de sa monture.

  • Grand Prix Magazine, L'Epéron, Jours de Cheval, Cheval Santé Magazine, FFE Magazine Le RFE, Attelages Magazine, etc.