© 2009-2019 by Mazeto Square | Mentions légales

Présentation

Soumettre un cheval à l’obéissance, l’approprier à nos besoins, en conservant et développant les qualités qui lui sont propres, constitue l’art de l’équitation.

Le talent consiste à savoir employer l’action équestre en raison du degré de facultés du cheval, de sa nature et de ses instincts, de telle sorte qu’il accepte sans résistance la domination de l’homme, et soit amené à l’obéissance la plus passive, tout en conservant une certaine liberté d’action, nécessaire à la manifestation de ses plus brillantes qualités. Par conséquent, toute exigence qui tendrait à lui faire exécuter des mouvements forcés, doit être proscrite par une équitation rationnelle, d’autant plus qu’elle aurait pour effet inévitable de l’abrutir et de le ruiner.

Le cheval se meut en raison des sensations qu’il éprouve, va où on le dirige, accepte le soutien qu’on lui offre, et cède aux résistances et à la douleur : c’est donc en raison de la manière dont ces sensations sont produites que ses forces sont mises en jeu et qu’elles déterminent tous les mouvements.

Le cavalier doit chercher à apprécier la valeur de ces diverses sensations, de manière à les solliciter en raison des effets qu’il veut obtenir.

 

Caractéristiques

Auteur : Antoine Cartier d'Aure

Paru le : 04/07/2016

Collection : Le pied à l'étrier (3)

ISBN : 9782919229420

Format : 17 x 24 cm

Nombre de pages : 192

Cours d'équitation

UGS : 9782919229420
29,00 €Prix
  • La collection Le pied à l’étrier vous propose de redécouvrir les écrits de ceux qui ont marqué de leur excellence, l’histoire de l’équitation française.

     

    De tout temps, nombreux sont les écuyers qui ont voulu transmettre par écrit le fruit de leur expérience acquise au contact du cheval. Ces manuels d’équitation nous en apprennent beaucoup sur les besoins équestres selon les époques : hier, il fallait développer la cavalerie militaire, alors qu’aujourd’hui nous pratiquons une équitation de loisir. Malgré cela, les grands préceptes qui régissent l’équitation classique française n’ont presque pas évolué. Dès l’origine, l’homme de cheval éclairé avait su comprendre l’essentiel de sa monture.

  • Grand Prix Magazine, L'Epéron, Jours de Cheval, Cheval Santé Magazine, FFE Magazine Le RFE, Attelages Magazine, etc.