© 2009-2019 by Mazeto Square | Mentions légales

Présentation

Je conseille de ne jamais choisir pour cheval de bataille, un cheval fougueux. À l’égard du cheval mou, j’exhorterai seulement à le traiter d’une manière toute opposée à celle qui convient au cheval ardent. Si on veut avoir un cheval de guerre qui, en même temps, soit agréable et brillant, on doit ménager sa bouche avec soin, et ne pas l’endurcir dans les aides du talon et de la gaule ; c’est le seul moyen de lui conserver du brillant. Lorsque l’on fait porter le nez au vent à un cheval, on l’empêche de voir son chemin, ce qu’il aurait fait sans cela ; et à force de le frapper et de l’exciter avec les talons, on lui trouble la tête, et il va se précipiter dans les dangers. C’est pourtant ce qui arrive à ceux qui ne sont point dressés, qui sont mal placés, et qui n’ont point connaissance des aides. Si quelqu’un cherche à mener un cheval avec une main très légère et avec liberté, en sorte qu’il place bien sa tête, et qu’il soit relevé comme un coq, qu’il s’attache à demander à son cheval des actions qui soient dans la nature : voici à quoi l’on verra qu’il y prend plaisir.

 

Caractéristiques

Auteur : Xénophon

Paru le : 30/10/2017

Collection : Le pied à l'étrier (7)

ISBN : 9782919229635

Format : 17 x 24 cm

Nombre de pages : 80

De l'Équitation, suivi de L'Hipparque

UGS : 9782919229635
19,00 €Prix
  • La collection Le pied à l’étrier vous propose de redécouvrir les écrits de ceux qui ont marqué de leur excellence, l’histoire de l’équitation française.

     

    De tout temps, nombreux sont les écuyers qui ont voulu transmettre par écrit le fruit de leur expérience acquise au contact du cheval. Ces manuels d’équitation nous en apprennent beaucoup sur les besoins équestres selon les époques : hier, il fallait développer la cavalerie militaire, alors qu’aujourd’hui nous pratiquons une équitation de loisir. Malgré cela, les grands préceptes qui régissent l’équitation classique française n’ont presque pas évolué. Dès l’origine, l’homme de cheval éclairé avait su comprendre l’essentiel de sa monture.

  • Grand Prix Magazine, L'Epéron, Jours de Cheval, Cheval Santé Magazine, FFE Magazine Le RFE, Attelages Magazine, etc.