© 2009-2019 by Mazeto Square | Mentions légales

Présentation

Vous remarquerez donc, Sire, s’il vous plaît, quelle est sa posture, depuis la tête jusqu’aux pieds, regardant comme quoi il tient les rênes de la main gauche, le pouce dessus, et le petit doigt par dessous entre les deux, pour les séparer. Comme de la main droite il lève le bout des rênes en haut à bras déployé, pour bien ajuster la bride dans la main. Considérez la gaité de son visage, car c’est une des parties très requise au chevalier, d’avoir la face riante, en regardant quelquefois la compagnie, sans guère tourner ni çà ni là, afin que cette gaité fasse connaître qu’il n’est point embarrassé en ce qu’il fait. Avisez aussi de quelle force il est dans le fond de sa selle, sans presque en toucher que le milieu, se gardant de rencontrer l’arçon de derrière, de peur d’être assis ; car il faut être droit, comme vous le voyez, de même que quand il est sur les pieds. Regardez les postures de ses jambes avancées, et le bout de son pied s’appuyer fermement sur l’étrier proche de l’épaule, le talon assez bas et tourné en dehors, en sorte qu’on peut voir la semelle de ses bottes. Voilà, Sire, la posture que je désire à mon écolier.

 

Caractéristiques

Auteur : Antoine de Pluvinel

Paru le : 30/10/2017

Collection : Le pied à l'étrier (6)

ISBN : 9782919229628

Format : 17 x 24 cm

Nombre de pages : 192

L'Instruction du Roi en l'exercice de monter à cheval

UGS : 9782919229628
29,00 €Prix
  • La collection Le pied à l’étrier vous propose de redécouvrir les écrits de ceux qui ont marqué de leur excellence, l’histoire de l’équitation française.

     

    De tout temps, nombreux sont les écuyers qui ont voulu transmettre par écrit le fruit de leur expérience acquise au contact du cheval. Ces manuels d’équitation nous en apprennent beaucoup sur les besoins équestres selon les époques : hier, il fallait développer la cavalerie militaire, alors qu’aujourd’hui nous pratiquons une équitation de loisir. Malgré cela, les grands préceptes qui régissent l’équitation classique française n’ont presque pas évolué. Dès l’origine, l’homme de cheval éclairé avait su comprendre l’essentiel de sa monture.

  • Grand Prix Magazine, L'Epéron, Jours de Cheval, Cheval Santé Magazine, FFE Magazine Le RFE, Attelages Magazine, etc.