© 2009-2019 by Mazeto Square | Mentions légales

Présentation

Je dois entrer dans quelques détails sur le genre de vie que Maximilien avait adopté. Il travaillait beaucoup, et passait dans son cabinet une grande partie du temps qu’il ne passait pas au palais. Il se levait à six ou sept heures, et travaillait jusqu’à huit. Son perruquier alors venait le coiffer. Il prenait ensuite un léger repas, qui consistait en un laitage, et se remettait au travail jusqu’à dix heures, où il s’habillait et se rendait au palais. Après l’audience, il venait dîner ; il mangeait peu et ne buvait que de l’eau rougie ; il ne témoignait aucune préférence pour certains aliments. Bien des fois je lui ai demandé ce qu’il voulait manger à son dîner ; il me répondait qu’il n’en savait rien. Il aimait le fruit, et la seule chose dont il ne pouvait se passer, c’était une tasse de café.

 

Caractéristiques

Auteur : Charlotte Robespierre

Paru le : 18/12/2017

Collection : RoseRougeNoir (3)

ISBN : 9782919229499

Format : 11 x 18 cm

Nombre de pages : 128

Mémoire sur mes deux frères

UGS : 9782919229499
10,00 €Prix
  • Des premiers penseurs du socialisme de la fin du XVIIIe siècle aux libres penseurs anarchistes du XIXe et XXe siècle, la collection RoseRougeNoir vous propose des textes peu diffusés de grands auteurs engagés, pour qui le progrès se doit d’être avant tout social. Dans une société en perpétuel mouvement, l’évolution ne doit-elle pas être synonyme d’amélioration des conditions de vie de l’Homme, loin des considérations techniques ou comptables ?

    Présentée dans un format livre de poche accessible, cette collection a pour vocation de contribuer au maintien de la diffusion des pensées émancipatrices, dans des domaines aussi variés que l’organisation politique, la pédagogie, l’urbanisme, l’agriculture… Autant d’écrits, qui malgré le nombre des années, n’en demeurent pas moins toujours d’actualité, tant la critique sociale qu’ils offrent reste pertinente.

  • Sœur cadette de Maximilien Robespierre, Charlotte Robespierre (1760-1834) ne cessa durant les quarante années qui suivirent la Révolution française de réhabiliter la mémoire de ses deux frères.

     

    © Mazeto Square