Présentation

Voici cinquante ans que je monte à cheval, et il n’y a pas plus de dix ans que j’obtiens le rassembler parfait. Pendant de longues années je sentais continuellement le rassembler m’échapper par le déplacement du centre de gravité, soit en avant, soit en arrière. Il a fallu affiner singulièrement mon tact, et, par suite, mes aides, pour arriver au rassembler complet et pour le garder dans le maximum de l’impulsion.
Voilà le fin du fin de l’équitation. Le rassembler continuel, non plus même seulement dans les mouvements de côté ou tournants, mais dans tous les mouvements, quelles que soient leurs combinaisons, c’est le raffinement suprême, c’est la pleine possession de l’idéal.
Alors, en effet, les deux organismes sont à ce point combinés, l’homme est si bien entré dans le cheval, la perception des effets du cheval arrive si directement et si rapidement au cerveau de l’homme, chaque action de l’homme répond si sûrement, à point précis, à une action correspondante du cheval, que celui-ci s’y attend, s’y prête, s’y conforme instantanément. Dès lors, le cheval n’a plus en réalité que des actions réflexes : il n’y a plus qu’un cerveau, celui de l’homme. J’avais bien raison de dire que c’était l’idéal rêvé.

 

Caractéristiques

Auteur : James Fillis

Paru le : 04/02/2019

Collection : Le pied à l'étrier (11)

ISBN : 9782919229956

Format : 17 x 24 cm

Nombre de pages : 384

Principes de dressage et d'équitation

SKU : 9782919229956
29,00 €Prix
  • La collection Le pied à l’étrier vous propose de redécouvrir les écrits de ceux qui ont marqué de leur excellence, l’histoire de l’équitation française.

     

    De tout temps, nombreux sont les écuyers qui ont voulu transmettre par écrit le fruit de leur expérience acquise au contact du cheval. Ces manuels d’équitation nous en apprennent beaucoup sur les besoins équestres selon les époques : hier, il fallait développer la cavalerie militaire, alors qu’aujourd’hui nous pratiquons une équitation de loisir. Malgré cela, les grands préceptes qui régissent l’équitation classique française n’ont presque pas évolué. Dès l’origine, l’homme de cheval éclairé avait su comprendre l’essentiel de sa monture.

  • Grand Prix Magazine, L'Epéron, Jours de Cheval, Cheval Santé Magazine, FFE Magazine Le RFE, Attelages Magazine, etc.

© 2009-2019 by Mazeto Square | Mentions légales