AUTEURS ARTISTES

< RETOUR
François Ravaillac

François Ravaillac est né en 1577, dans la région angoumoise, d’un père greffier de mairie et d’une mère profondément pieuse. Élevé strictement dans la religion catholique, son enfance est marquée par l’alcoolisme de son père, devenu violent à la suite de la perte de son emploi. Ravaillac doit rapidement subvenir lui-même à ses besoins, aussi commence-t-il à travailler comme valet dès l’âge de 11 ans, puis plus tard, comme coursier judiciaire pour le compte des tribunaux parisiens.

Sa profonde conviction religieuse l’amène à enseigner le catéchisme aux enfants lors de son retour à Angoulême, puis à se tourner vers les ordres en 1606, mais il n’est pas accepté, parce qu’on lui reproche son mysticisme : en 1609, Ravaillac a plusieurs visions dont l’une lui ordonne de rencontrer le roi Henri IV pour qu’il convertisse les huguenots, sans succès. L’année suivante, considérant que le roi veut entamer une guerre contre le pape, Ravaillac prend la décision de l’assassiner.

Le 14 mai 1610, alors que le carrosse royal est bloqué dans la rue de la Ferronnerie, à Paris, par la charrette d’un marchand de vins, François Ravaillac s’élance vers le roi et lui assène deux coups de couteau. Atteint au cœur, Henri IV meurt rapidement. Arrêté et questionné durant plusieurs jours, Ravaillac sera condamné, et écartelé en place de Grève, le 27 mai 1610, en ayant toujours affirmé avoir agi seul, et sur ordre de Dieu.

François Ravaillac
Publié chez Mazeto Square

La mort de François Ravaillac

6,00 €Prix

© 2009-2019 by Mazeto Square | Mentions légales