© 2009-2019 by Mazeto Square | Mentions légales

Présentation

À l’automne 1883, alors qu’il s’apprête à quitter ses fonctions au ministère de l’Instruction publique, ayant durablement réformé l’enseignement primaire — à travers la promulgation, en quelques années seulement, de plusieurs lois, dites lois scolaires —, le rendant public, gratuit, laïc et obligatoire, Jules Ferry rédige une circulaire qui sera adressée à tous les instituteurs, et que l’on connaît mieux aujourd’hui sous le nom de Lettre aux instituteurs. Quelques années auparavant, c’est un contexte politique, favorable aux républicains qui ont permis cette imposante réforme du système scolaire de la fin du XIXe siècle, débarrassant celui-ci d’une influence religieuse, conservatrice, et royaliste ou bonapartiste, pour mieux le contrôler. Et c’est justement dans cet esprit d’une instruction laïque, « (mettant) en dehors du programme obligatoire l'enseignement de tout dogme particulier », — qui débouchera in fine à la séparation de l’Église et de l’État en 1905 — que Jules Ferry s’adresse à tous les hussards noirs de la République. Bien que Jules Ferry s’en défende, toute morale, qu’elle soit laïque ou religieuse, porte en elle une volonté cachée, un dessein inavoué : « s’approprier l’homme ».

 

© Mazeto Square

 

Extraits

« Vous êtes l'auxiliaire et, à certains égards, le suppléant du père de famille ; parlez donc à son enfant comme vous voudriez que l'on parlât au vôtre ; avec force et autorité, toutes les fois qu'il s'agit d'une vérité incontestée, d'un précepte de la morale commune ; avec la plus grande réserve, dès que vous risquez d'effleurer un sentiment religieux dont vous n'êtes pas juge. »

 

La version électronique (ePub) de cet ouvrage est disponible ici.

 

Caractéristiques

Auteur : Jules Ferry

Paru le : 29/06/2015

Collection : Ab initio (8)

ISBN : 9782919229192

Format : 21 x 14,8 cm

Nombre de pages : 20

Lettre aux instituteurs

UGS : 9782919229192
6,00 €Prix
  • La collection Ab initio part à la recherche des textes anciens, parfois oubliés, pour les redécouvrir comme au premier jour, en s’attachant à les resituer dans leur époque pour mieux saisir toute l’importance qu’ils revêtent encore pour la nôtre. Discours historiques, analyses politiques, témoignages, essais, mais aussi courts récits, nouvelles, poèmes et autres curiosités... voici en quelque sorte ce qui s’annonce au menu.

     

    La volonté de l’éditeur est de participer à la prise de conscience de l’importance que constitue l’héritage universel des oeuvres du domaine public. En ce sens, chaque livre est présenté dans une version papier, vendu à un prix juste, qui considère l’économie dans laquelle il s’inscrit, mais aussi dans une version électronique, mise librement à la disposition de tous.